Archives

Coaching

Bonheur au travail

Êtes-vous heureux au travail ?

Il y a tout juste un an nous mettions en place un sondage sur la question du bonheur au travail. Le sujet nous semblait d’actualité au regard du nombre croissant d’occurrences dans Google.

Bon, on doit pas être très fort en promo puisqu’un an après nous avons récolté 230 votes… soit moins de 1 par jour. Pas glop.

Difficile donc d’en extraire des statistiques fiables.

Voici une tendance présentée dans ce camembert en réponse à la question : Êtes-vous heureux au travail ? Le premier constat, c’est qu’on est loin des valeurs qui circulent depuis quelques années et qui « révèlent » que 75% des personnes disent être malheureuses au travail.

Vous pouvez aider à obtenir des statistiques +fiables en répondant et en partageant ce sondage. Merci à vous.

 

 

Pour aller plus loin vous pouvez nous aider à établir des statistiques plus précises en participant à une enquête. Seulement 7 réponses sont requises, ce qui doit représenter 22,4 secondes de votre temps 😉

 

Formation Anti Blabla – Comment convaincre et inspirer ?

Comment se démarquer quand notre premier réflex est de faire comme les autres ?

Vous avez conscience de faire « trop » comme tout le monde ? Vous avez des difficultés à parler de vous, de votre activité ? Vous vous demandez comment faire la différence ? Quelle histoire raconter pour marquer les esprits ?

Participez à cette formation ANTI BLABLA pour transformer vos idées en messages REMARQUABLES !

1 - Simplifier et Formuler ses idées
2 - Scénariser son discours
3 - Pitcher son activité
4 - Intégrer le story telling
5 - La place des émotions

Jeudi 18 Février 2016 – Paris

 

Programme et précisions sur le contenu ici : gillesdurouchoux@prez.fr

 

 

 

Personne n'écoute personne !

Vous êtes plutôt du genre à vous ressourcer avec un bon bouquin ou avec des amis ?
Dans le premier cas vous avez une tendance introvertie, dans le second extravertie.
Quelle que soit votre préférence… vous êtes surement quelqu’un de très bien.

Nous allons voir que nos différences nous conduisent à un point commun.

Si vous êtes Introverti vous avez tendance à intérioriser votre réflexion. Autrement dit vous réfléchissez pendant que les autres parlent. Conséquence vous ne parlez pas beaucoup mais quand vous le faites c’est pour ajouter quelque chose qui vous semble particulièrement utile.

Si vous êtes Extraverti vous êtes plutôt du genre à extérioriser votre réflexion. Autrement dit vous réfléchissez en parlant. Conséquence vous coupez la parole et pouvez paraître envahissant pour les autres. Vous empêcher de parler revient à vous empêcher de réfléchir.

Notre point commun à tous, c’est notre grande difficulté à écouter. Comment écouter quand on à le cerveau qui tourne plein gaz quand les autres parlent ? Comment écouter quand on coupe la parole pour placer son idée quand elle jaillit de façon fulgurante ?

Sans un effort considérable, Personne n’écoute Personne !

Comme le disait Léonard de Vinci : « Savoir écouter, c’est posséder, outre le sien, le cerveau de l’autre »

 

Conférence / Spectacle, Osez Être Remarquable

Le contraste nous pousse à agir

Vous connaissez surement cette histoire

Un publicitaire New-yorkais passant devant un mendiant dont la pancarte indiquait « J’ai faim, aidez-moi svp », fait le pari qu’en changeant quelques mots il augmentera considérablement les dons. Il s’exécute et, en effet, les dons sont plus importants. En ajoutant simplement « C’est le printemps et » il a modifié le message initial en y intégrant un contraste fort entre la vie de ce pauvre mendiant et l’insolent sentiment de plaisir bienheureux que nous éprouvons à chaque début de printemps.

C’est le printemps et j’ai faim, aidez-moi svp

Le contraste nous permet de mettre en avant les idées qui méritent d’être retenues. Nous pouvons utiliser ce principe pour pousser nos interlocuteurs à l’action. Pour l’avoir éprouvé à plusieurs reprises, je confirme que cela fonctionne avec une grande efficacité.

Voici, sous un angle différent, une illustration de cette histoire.