Archives

parler en public

Quel est le point commun entre la prise de parole en public et la mort ?

LA PEUR !
Environ 75% des gens disent avoir PEUR de parler en public. Vous en conviendrez aisément, le risque de mourir subitement est moins élevé lorsque l’on parle en public que si l’on traverse en dehors des passages piétons (qui ne l’a jamais fait ?). La PEUR de parler en public n’est donc pas la même que celle de mourir.
Alors de quoi avons-nous réellement peur ?
Je vous fais grâce de la litanie des possibilités pour aller directement à celle qui me semble la plus importante. Nous avons PEUR d’être imparfait et que ça se voie ! C’est dommage puisque de toute façons nous le sommes. Autant l’accepter et vivre avec. Facile à dire ! Nous sommes tellement exigents avec nous même que nous nous fixons des objectifs inatteignables : ÊTRE PARFAIT ! Et puisque nous sommes assez malins pour savoir que ce n’est pas possible mais que nous ne voulons pas réduire l’exigence nous faisons en sorte d’être invisibles en nous fondant dans la masse. Dans la masse des experts que nous sommes. Plutôt que de prendre le risque d’être imparfait mais compris, ne préférons-nous pas étaler notre expertise, jargonner, « en mettre plein la vue », pinailler, aller dans le détail insignifiant, remplir des slides à les faire éclater, bref blablater ? La question que nous pourrions nous poser est : suis-je en relation avec l’autre quand je blablate ? Ou suis-je plutôt dans le mode « Je m’écoute parler »?
Nous sommes des êtres humains et nous n’existons qu’au travers des relations que nous construisons. Quand je m’écoute parler, je ne construis rien, je suis prisonnier de mon orgueil par peur de laisser aux autres la possibilité de ne pas être d’accord. Et pourtant nous sommes tous d’accord pour dire que les grandes idées, les changements, les innovations… naissent de la confrontation et de l’échange. Ouvrons-nous, osons l’imperfection, affichons notre vulnérabilité, le monde ne s’en trouvera que meilleur. Je vous invite à découvrir la conférence TED de Brene Brown, le pouvoir de la vulnérabilité