Est-ce que vous vous ennuyez en réunion ?

C’est un sujet qui revient fréquemment dans les discussions de la vie de bureau. Et quand il revient c’est rarement pour faire l’éloge des heures passées autour d’une table à lutter contre l’assoupissement qui nous gagne. C’est triste à dire, mais tant que la majorité d’entre nous pensera qu’il est plus jouissif de s’écouter parler que de faire passer des idées… alors nous continuerons à nous ennuyer en réunion. Mais après tout, c’est une chance pour les autres qui pensent que diffuser des idées, ça ouvre des portes !
Et dans un monde où le Blabla prédomine, faire passer ses idées est de toute évidence plus facile puisqu’il suffit d’un peu de changement dans leur formulation pour les rendre beaucoup plus accessibles (que celles des autres). Les premiers qui comprendront que dans une économie connectée la diffusion des idées nécessite des messages simples, l’emporteront. Tous ceux qui continueront à s’écouter parler à un niveau d’expertise élevé… perdront.

La grande majorité d’entre nous pense que la parole d’expert est nécessaire pour être crédible. Difficile de contredire rationnellement un tel argument.
Pourtant, je suis intimement convaincu qu’ils se trompent. Il y a quelques semaines, j’ai accompagné une consultante en marketing sur son argumentaire commercial et sa présentation « corporate ». Elle m’a déroulé son intervention illustrée par quelques slides powerpoint (qu’elle avait particulièrement soignés, connaissant mon exigence sur le sujet). Au bout de quelques minutes je lui demande si elle a remarqué mon attitude assoupie ? En très peu de temps elle m’avait délivré une quantité d’informations qu’aucun être normalement constitué ne peut ingérer. Personnalité brillante et bardée de diplômes sa présentation valorisait à 100% son expertise. Et alors ? Quel besoin a-t-elle de déverser son expertise à travers un jargon professionnel indigeste ? Aucun, si ce n’est le plaisir de s’écouter parler !

Quand je rencontre un client ou un prospect, le postulat de base de notre rencontre c’est que nous sommes compétents dans nos domaines d’expertise (sérieusement, vous prendriez rdv avec quelqu’un que vous estimez incompétent ?). Quand vous souhaitez refaire votre salle de bain et que vous consultez 2 ou 3 plombiers pour avoir un devis, est-ce que vous leur demandez une démonstration de soudure au zinc ? Bien sûr que non, le postulat de base c’est qu’ils sont compétents.

Nous sommes tous experts, nous sommes tous compétents, nous sommes tous subtils et nous avons tous la capacité à aller loin dans les niveaux d’abstraction de notre expertise. Mais de grâce, quand nous sommes en relation avec d’autres êtres humains, qui, comme nous, ont besoin d’échanger pour se sentir exister, alors abordons nos réunions avec simplicité.
C’est la seule et unique voie pour trouver des solutions, faciliter les échanges et permettre aux idées de circuler. A quoi cela sert-il d’avoir de bonnes idées, si elles ne circulent pas ?

Par Gilles Durouchoux

Répondre

You must be logged in to post a comment.