Du rêve à la réalité ? OSER !

Quels outils pour vos Prez ?

Pensez-vous que changer le logiciel de présentation changera la présentation ?

On me pose très souvent la question : quel logiciel utiliser pour faire des présentations ? Parmi la multitude de logiciel présents certains semblent emporter l’adhésion du public et ont su séduire par leur format « original » et « différent ». Pour découvrir cette multitude je vous renvois à Google ou encore sur ce lien : Le TOP 10 des alternatives à Powerpoint

Mon constat à ce stade c’est que l’on a toujours pas réglé la vrai question. Vous pouvez bien acheter les meilleurs produits au marché, en provenance des meilleurs producteurs et aller cueillir vos herbes dans les pâturages à la façons Marc Veyrat, ça ne fera pas de vous l’homme au chapeau.

« Savoir Présenter ne dépend pas de votre logiciel »

On dirait une vérité Lapallicienne… C’est bien ça ! Et pourtant nombreux sont ceux qui pensent que c’est l’outil qui bosse. Un peu comme quand vous pestez contre votre raquette de tennis ou votre club de golf. Faut bien attribuer l’échec à une cause extérieure… ça fait moins mal à l’EGO.

Je vous partage un secret. Pour faire les meilleurs présentations du monde et travailler votre leadership, si vous répondez correctement à ces 3 questions… vous aurez fait 50% du travail :

1 / Qui est mon public et comment voit-il les choses ?
2 / Quelle action, quel engagement j’attends de lui ?
3 / Qu’a-t-il besoin de savoir d’essentiel pour passer à l’action ?

« Attention, répondre à ces 3 questions est beaucoup plus subtil que cela en a l’air ».

 

Story Telling, remède Anti-Blabla ?

Pour convaincre, racontez une histoire… blablabla…

Il y a quelques années, alors que je travaillais à la mise en place d’un plan de formation pour une équipe de managers, j’ai été frappé par la facilité dont certains managers ont à transmettre des concepts sans savoir les mettre en pratique eux même.
J’étais en réunion avec l’équipe de direction et nous passions en revue les étapes clés du plan de formation. Le PDG s’arrête sur la partie intitulée « Story Telling » et réagit vivement en disant : « Je n’arrête pas de leur dire, que pour convaincre, il faut raconter une histoire »

Cette injonction revient régulièrement au hasard des rencontres professionnelles que je fais. Encore la semaine dernière, une personne que j’accompagne me disait la même chose :

« Mon manager me dit de raconter des histoires »

 

Donc nous sommes d’accord, raconter une histoire… ça marche. Le sujet est maintenant assez répandu pour rassembler beaucoup de monde autour de cette idée. Le format des conférences TEDx a d’ailleurs, largement contribué à cette nouvelle approche.

Alors pourquoi, voit-on toujours autant de présentations PowerPoint aussi soporifiques, de réunions ennuyeuses ou de conférences pénibles ?
Parce que pour la plupart d’entre nous, « faire un TEDx » en rdv client ou en réunion nous paraît complètement décalé du monde de l’entreprise.

Imaginons que vous travaillez dans une banque au service de l’inspection générale. Votre travail consiste à auditer des entités auprès desquels vous ferez une restitution.
Si je vous dis : « Pour faire passer ton message, il faut que tu raconte une histoire ». Il y a de forte chance pour que vous ayez du mal à comprendre l’intérêt de cette pratique et surtout comment vous y prendre.
J’ai choisi cette exemple parce que j’interviens régulièrement auprès de Banques ou d’Assureurs et que le public que j’accompagne met une bonne journée pour passer de : « Ah non, ça ne sera pas possible chez nous » à

«  Finalement, c’est possible de raconter une histoire, même sur des sujets aussi factuels et rationnels que les nôtre ».

 

Dans un prochain billet, je partagerai avec vous les clés du Story Telling pour que vous puissiez, même sur des sujets compliqués, comprendre la façon de procéder.

Inscrivez-vous (en haut à droite) pour être informer des prochaine parutions sur le sujet.

Osez Être Remarquable

Conférence / Spectacle – Du sens et du divertissement.

Entreprises, collectivités, réseaux, grands comptes, clubs d’entreprises… cette conférence / spectacle est faite pour vous. 

Développement personnel, conduite du changement, communication, inspiration… quelques thèmes abordés pendant cette conférence/spectacle aussi énergique que créative.

Osez Être Remarquable implique de dépasser ses propres limites, ses croyances, ses peurs. Mais cela implique également d’être un personnage inspirant pour que les autres nous suivent dans nos projets remarquables. Voilà les 2 sujets essentiels abordés pendant cette conférence/spectacle. Développement personnel et communication, 2 moyens efficaces de développer son potentiel et de favoriser l’engagement.

Pour plus d’infos contacter :
Gilles Durouchoux  au 06 85 80 06 05 ou Ludovic Leroux au 06 22 41 03 75

Voir aussi notre chaîne youtube

La vertu de la simplicité

Mieux vaut une jeune pousse qu’un gros Baobab !?

 » Il faut trouver la version la plus simple de l’idée pour qu’elle  germe naturellement dans l’esprit du sujet « 

Ce passage du film Inception est remarquable pour nous faire comprendre tout l’intérêt de la simplicité. L’analogie avec l’idée de la germination est d’autant plus forte qu’elle se vérifie. Si vous plantez un arbre acheté en pot, le taux de mortalité sera d’autant plus grand que l’arbre est âgé. En revanche si vous plantez une jeune pousse la probabilité que la plante survive est beaucoup plus élevée. Et dans le cas où les 2, jeune pousse comme plante plus âgée, survivraient, la jeune pousse profitera beaucoup plus vite que la plante en pot. Elle finira par la rattraper puis la dépasser.

Moins vous mettez d’information dans la tête des autres, plus vos idées pousseront !